blog.back.button
  • Le Saviez-Vous ?

Je veux être écolo mais par où commencer ?

Carla

28 avril 2023

L’écologie touche à tous les aspects de notre quotidien. Plus qu’un mode de vie, c'est une manière de penser, de prendre soin de son environnement et de son corps, en s’engageant en tant que citoyen. C’est beau à dire, à lire, mais quand on souhaite s’y mettre, on ne sait pas toujours par où commencer. Guide simple et à destination de toutes et tous, pour mettre un peu plus d’écologie dans son quotidien. C'est parti !

Capture_d_ecran_2023-03-27_a_15.40.50_480x480.webp

L’écologie pas à pas

Déjà... pourquoi ? Quand on pense à la fast-fashion, à ce voisin qui jette tous les matins son mégot dans le caniveau et à l’industrie des énergies fossiles, il y a de quoi penser que nager à contre-courant… ça ne sert pas à grand-chose. Mais prenons un peu de recul en nous rendant compte que les grands mouvements de société ont toujours commencé par des individus qui, séparément, individuellement, ont décidé de se changer, eux, avant de vouloir changer le monde. Adopter un comportement plus écologique, c’est être en accord avec ses valeurs, tendre vers plus de sens pour soi et surtout se sentir actif, au quotidien. Agir quand, et là où on le peut.

Et concrètement alors ? En réalité, nous ne sommes pas toujours tous prêts, ou nous ne pouvons pas tous, tout quitter et vivre dans une maison éco-conçue, en totale autonomie d’énergie. Les citadins, eux aussi, peuvent développer une écologie plus urbaine en adéquation avec leur mode de vie. Oui, on peut être un peu plus écolo sans bouleverser toutes ses habitudes. Ça commence par des petits actes simples et abordables.

Popote écolo dans la cuisine

Capture_d_ecran_2023-03-27_a_15.40.59_480x480.webp

Éviter les produits jetables et investir dans des produits lavables : pour ça, les BeWrap qui remplacent le film plastique et le papier aluminium, les boîtes de conservation réutilisables ou encore les éponges, les filtres à café et les essuies-tout lavables sont des alternatives écologiques ET économiques !

En finir avec les bouteilles en plastique : boire l’eau du robinet, c’est plus écologique, mais ce n’est pas forcément meilleur pour notre santé. Pour régler le problème, il existe différentes manières de filtrer son eau ; filtre en céramique et charbon, carafe filtrante, purificateur d’eau, etc.

Faire le tri sélectif : tout le monde le connaît, mais est-ce que tout le monde sait (bien) le faire ? On sépare les emballages plastiques, les cartons, le verre, les déchets organiques dans les poubelles correspondantes... On connaît la chanson. Mais... dans le doute ? Le gouvernement a développé un moteur de recherche (qui est bien fait, promis) pour vous donner la bonne réponse à chaque coup. Désormais, trier, c'est simple comme boulghour !

Couvrir ses casseroles et ses poêles pendant cuisson : cela évite une fuite de chaleur et permet de cuire plus vite, avec moins d’énergie. Malin !

Installer un mousseur sur votre robinet : c’est une petite bague qui permet d’économiser 50 % d’eau en gardant le même débit. Magique non ?

Pour nettoyer en restant clean

Capture_d_ecran_2023-03-27_a_15.41.09_480x480.webp

Faire ses propres produits ménagers ou en choisir de plus naturels : la lessive, le nettoyant multisurfaces, les tablettes pour le lave-vaisselle, il en existe en version biodégradable et responsable et/ou facile à fabriquer soi-même. Le vinaigre blanc, le savon noir, la pierre d’argile et le bicarbonate de soude peuvent venir à bout de quasiment tout et ce sont des produits 100 % naturels !

Au jardin (ou sur le balcon)

Récupérer l’eau de pluie et des cuissons pour arroser les plantes.

Fabriquer du compost : épluchures, petits bouts de cartons, betteraves oubliées au fond du réfrigérateur, voilà un beau monde qui va servir à la création de terreau fertile pour la plantation d’un petit pied de tomate.

Faire son propre potager.

Dans la salle de bain

Préférer les produits naturels : sans perturbateurs endocriniens ou polluants.

Se mettre aux produits solides ou rechargeables.

Utiliser une douchette : c’est le bidet 2.0, un pommeau écologique qui permet de réduire de 60 % le volume d’eau utilisé en gardant une pression suffisante, ça on dit oui ! Si vous êtes déjà allé en Asie, vous voyez certainement de quoi on parle ;)

Mettre une bouteille d’eau dans la chasse des toilettes : elle permet de réduire le volume d’eau de la chasse et donc économiser 1 à 2 litres par chasse d’eau (car, juste pour info, une chasse d'eau consomme en moyenne 9 litres d'eau, ce qui correspond à environ 36 litres d'eau par jour et par personne).

En général

Capture_d_ecran_2023-03-27_a_15.41.38_480x480.webp

Acheter une multiprise avec interrupteur: cela permet d’éteindre tous les appareils électriques d’un coup pendant la nuit ou l’absence du domicile et d'économiser de l’électricité !

Choisir un fournisseur d’électricité verte : Installer des panneaux solaires reste très onéreux et ne convient pas à tout le monde. Pour faire la différence sans trouer son porte-monnaie, il existe des fournisseurs d’électricité renouvelable et locale, parfois encore moins chers que les fournisseurs classiques.

Faire réparer son électroménager.

Choisir des appareils rechargeables et non à piles.

Penser à la seconde main et à l’occasion : pour aménager son intérieur, acheter un téléphone ou encore remplir sa garde-robe.

Laver le linge à basse température et le sécher à l’air libre.

Éviter les produits plastiques et sur-emballés.

Choisir le vélo ou les transports en commun le plus possible.

Voyager responsable

Capture_d_ecran_2023-03-27_a_15.41.54_480x480.webp

Prendre le train ou le bateau plutôt que l’avion (si vous le pouvez, c'est déjà un voyage avant le voyage) !

Adopter le réflex du covoiturage.

S’intéresser aux labels de tourisme écoresponsable.

Pendant les courses

Manger moins de viande (on vous explique pourquoi dans cet article).

Éviter l’huile de palme : et les produits dont la production pose un problème éthique et environnemental.

**Manger local, biologique, en circuit court et de saison. ** Consommer des labels de confiance : retrouvez nos astuces pour contourner le green-washing alimentaire.

Valoriser des produits en les sauvant du gaspillage : c’est ce que nous faisons chez Bene Bono en vous proposant des paniers de fruits et légumes biologiques, français et sauvés du gaspillage.

Prendre son propre cabas et réutiliser les sachets papier pour le vrac.

Mis bout à bout, ces efforts sont considérables pour avancer ensemble vers une planète un peu plus verte. Bravo, vous êtes fin prêts !

discover.title

discover.first.subtitle

discover.first.description

discover.second.subtitle

discover.second.description

discover.third.subtitle

discover.third.description

button.baskets

newsletter.title

newsletter.description

newsletter.button

socials.title

socials.description

last.article.title

Le Saviez-Vous ?

Moins gaspiller en comprenant mieux les dates d'expiration

Date de durabilité minimale, date limite de consommation... comment s'y retrouver ?

Décryptage

Agriculture régénératrice, agriculture écologiquement intensive… l’agriculture pour le futur ?

Le bio, c'est bien, mais on peut aller (beaucoup) plus loin.

Décryptage

Méga-bassines : méga solution ou méga trompe l'œil ?

De quoi parle-t-on, quels sont les arguments de part et d'autre de l’opposition ? On fait le point !